Le carnet de présents (suite)

Dans l’article « carnets de présents » je vous présente une méthode pour apprendre à recevoir. Dans celui-ci je vous fais part d’une expérience personnelle sur la « capacité » à recevoir.

Ma croyance était que je savais recevoir. J’aime les cadeaux, je sais les apprécier et je croyais être dans une grande facilité de recevoir. Et puis une difficulté je me suis rendue compte que finalement ce n’était pas aussi simple que ça!

Je suis souvent confrontée à une pensée qui me tire vers le bas. Il fut une époque, comme       je le dis dans ma présentation, où tout me réussissait. Chaque fois que j’avais envie de quelque chose je l’obtenais. Un travail, un lieu de travail en particulier, un voyage, un        bateau pour traverser l’Atlantique, des amis, des copines, de l’argent…un compagnon! Tout était naturel. Et petit à petit ma vie a changé…En cherchant à quelle époque c’est arrivé m’est revenu en mémoire un évènement particulier de ma vie, avec une émotion forte. Quand l’image et l’émotion sont présentes sans que j’ai à faire d’efforts je peux me dire : bingo, j’ai trouvé!!

Cet évènement déclencheur a réactivé une vieille croyance : « les autres ont de la chance et pas moi. Les autres reçoivent de l’aide et pas moi ».

Cela a changé le regard que je portais sur moi et sur le monde, je me suis mise petit à petit à perdre confiance, en moi, et puis dans les autres et puis dans la vie. Je me suis mise à vivre  une vie « raisonnable » « parce qu’il faut arrêter de rêver maintenant!! » Cet évènement a  réactivé plein de croyances limitantes qui s’étaient endormies, mais seulement endormies!

Me retrouver confrontée à cette pensée douloureuse aujourd’hui » les autres reçoivent de l’aide et pas moi « me permet de faire un point précieux sur ma vie et les réglages que j’ai à y faire.

Je sais aujourd’hui que la croyance qui est restée au chaud parle d’un évènement. Mais je ne suis plus celle qui a vécu cela. Depuis j’ai cheminé, j’ai pris soin de celle qui fut blessée et j’ai pu rencontrer de belles personnes. Cette croyance parle de ma vieille habitude de me considérer comme une victime (je vous l’avais dit qu’elle se mettait partout!).

Car si je regarde bien de quoi ça parle, ça parle de moi qui demande d’être plainte plutôt qu’être aidée. Ça parle de moi victime plutôt que responsable. Ça  parle de moi qui regarde ce que je ne reçois pas plutôt que ce que je reçois. Ça parle aussi de ma difficulté à recevoir de l’aide car si on me le proposait j’aurais bien trop peur de devoir rendre en échange . J’ai entendu beaucoup dans mon enfance » il ne faut rien devoir à personne! » et je me suis très bien débrouillée toute seule! » et j’ai fait miennes ces croyances pendant longtemps. Mais ça c’était avant!! Ça ne parle pas de moi dans la réalité d’aujourd’hui. Alors chaque fois que j’aurais affaire à cette petite phrase accompagnée de l’émotion qui va avec je pourrais prendre un instant de douceur avec moi et reconnaitre que ma réalité est belle car elle est celle que je construis chaque jour. Et regarder que je suis entourée de personnes qui m’aiment et m’apprécient. Et que je reçois toute l’aide dont j’ai besoin chaque fois que j’en ai besoin.

Je vais donc de ce pas reprendre mon carnet de présents  et je m’engage à recevoir chaque jour les cadeaux de la vie pour ne plus passer à côté de tout ce qu’elle a à m’offrir.

Et vous? Savez vous recevoir tout ce que la vie vous offre? Regardez vous ce que vous recevez ou ce que vous ne recevez pas? Regardez vous ce que vous obtenez ou ce qui vous manque encore? Avez vous votre carnet de présents?

Qu’avez vous reçu aujourd’hui?

Copyright © 2015 http://mavieestbelle.com/– Tous droits réservés

En vous inscrivant à l’info-lettre, en plus d’une méditation guidée, vous recevrez à chaque parution d’article un petit « exercice « pour mettre en pratique ce que j’écris.

J’espère que cet article vous aura été bénéfique, si c’est le cas je vous invite à le partager en cliquant sur les boutons juste en dessous .

Ma vie est belle aussi sur Facebook… f
Coaching et développement, mon site professionnel Coaching pro

2 réflexions au sujet de « Le carnet de présents (suite) »

  1. Quelle bonne idée ce carnet de présents!
    J’adore ton témoignage sur la manière dont tu as surmonté cette croyance limitante sur le « recevoir ».
    J’ai l’impression de savoir recevoir, mais… en te lisant je me dis qu’il faudrait peut-être que je fouille!
    En tout cas, ce qui m’aide à recevoir, c’est de me relier au plaisir que c’est aux autres de me donner. Une fois, une amie m’a montré que lorsque je refusais une proposition généreuse, je privais l’autre du plaisir de contribuer à mon bien-être. ça m’a marquée!

    1. Oui et je dois régulièrement le reprendre, dès que mon énergie de victime pointe le bout de son nez, hop je note ce que je reçois! Pour ce qui est de la réponse de ton amie, je suis plus nuancée…J’ai le droit de refuser ce dont je n’ai pas envie. J’ai le droit de dire simplement « non » au risque que l’autre se sente frustrée. Je ne suis pas responsable de la réaction de l’autre comme je le dis dans « 100% responsable ». Et si cette amie ne se sent pas bien c’est qu’lle attend quelque chose de toi en retour. C’est quoi une proposition généreuse? A-t-elle du mal elle-même à dire non? C’est difficile de se positionner face aux cadeaux non désirés ou qui ne nous plaisent simplement pas (généreux ou pas), pour moi cela fait partie de mon cheminement vers la liberté. Vers mon alignement aussi. Merci à toi pour ce témoignage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *