Le deuxième pas de côté

Vous avez maintenant pris conscience de vos pensées assassines. Vous entendez ces ritournelles désenchantées. Elles ne sont plus en mode automatique, vous êtes maintenant au milieu du chemin et vous les regardez en face. Avant, ces pensées-là créaient sans que vous ne vous en rendiez compte, des émotions auxquelles évidemment vous accordiez toute votre foi et votre attention…Vous commencez à en reconnaître la mélodie, ce petit air vous est familier. Comment faire pour le transformer?Jusqu’à présent vous vous sentiez triste et pensiez alors que vous étiez triste…Vous vous sentiez en colère et croyiez alors que vous étiez en colère. Vous sentiez de la lassitude et pensiez que vous étiez las. Parfois c’était vrai. Et parfois non. Mais vous y croyiez quand même…

Vous ne saviez pas alors qu’une pensée avait germé dans votre esprit et que votre corps y avait réagi au quart de tour. Vous n’aviez même pas eu le temps d’entendre cette pensée ou de la voir arriver. Vous n’étiez conscient que de l’émotion. Et vous réagissiez alors à l’émotion. Avec de nouvelles pensées qui nourrissaient cette émotion que vous preniez pour vrai.

Refaisons le chemin à l’envers:

Vous êtes en colère parce que votre mari ne vous a pas consulté pour emmener les enfants à la piscine cet après-midi. Qu’est ce qui a provoqué cette colère? Une pensée! Vous avez pensé qu’il ne prenait jamais votre avis, qu’il ne vous considérait pas, qu’il ne vous respectait pas, bref qu’il n’était qu’un égoïste et que vous en aviez marre de rester à la maison pour faire la bonniche…Prenez conscience des pensées qui ont provoqué cette colère. Prenez conscience de l’engrenage dans lequel vous vous êtes engouffrée. Et prenez conscience de la manière dont vous nourrissez ces pensées. A quoi avez vous envie de croire? En quoi choisissez vous de croire? Vous êtes vous laissée le choix de penser autrement? Avez-vous pris le temps d’imaginer que vous aviez tort? Savez-vous que vous n’êtes pas obligée de vous croire? De croire en vos pensées?

C’est la magie de l’esprit :

Le double tranchant de notre créativité…Notre cerveau ne fait pas complètement la différence entre le réel et l’imaginaire. Notre cerveau rationnel analyse et pose une logique qu’il perçoit comme réelle. Nos cerveaux émotionnels, le cerveau limbique et le cerveau reptilien, ne font pas cette distinction. Il vous suffit de fermer les yeux et de penser à un citron…Vous regardez sa couleur, vous sentez la texture de sa peau, vous le coupez en deux, vous le portez à votre bouche et le jus du citron coule sur votre langue…En vous concentrant bien, vos muscles vont se crisper sous l’effet de …l’acidité! Sshhh, ça pique!!

Des études scientifiques mettent en évidence une meilleure reconstruction des fibres musculaires lorsque le sportif effectue un entrainement mental pendant sa convalescence. D’autres études en neuroscience démontrent une activité musculaire mesurée lorsque le sportif exécute un exercice d’imagerie mentale. Le cerveau ne faisant pas complètement la différence entre réel et imaginaire, envoie des informations aux corps, qui accélère la récupération musculaire rien qu’en visualisant le mouvement.

J’insiste sur ces exemples pour vous montrer à quel point nous pouvons être créateurs de nos émotions en étant créateurs de nos pensées.

En créant les pensées que nous voulons et les émotions qui les accompagnent, comme la joie, la gratitude, la confiance, la légèreté, alors nous créons notre vie, joyeuse, légère, confiante et abondante…

Pour cela il nous faut nous entrainer, jour après jour pour déprogrammer l’ancien et reprogrammer le nouveau. Et faire face à nos résistances, nos reculs, nos échecs, nos impatiences…

Et pour cela il faut faire des choix et prendre des décisions qui nous demandent plus d’effort et moins de confort. C’est le prix à payer pour une vie de liberté. La vraie liberté. Celle de nos émotions et de nos ressentis. Libres de notre passé. Libres d’aller là où on a envie. C’est une vie de conscience.

Une vie choisie…

Copyright © 2015  http://mavieestbelle.com/Tous droits réservés

 

NB : En me laissant des commentaires et des questions sous cet article, vous m’aiderez à vous aider

 

 

Ma vie est belle aussi sur Facebook… f
Coaching et développement, mon site professionnel Coaching pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *